Un abreuvoir de qualité pour une eau de qualité

On a tendance à l’oublier : l’eau est l’aliment le plus important dans l’alimentation des bovins. L’abreuvoir est donc un élément essentiel qui participe de la bonne santé du troupeau bovin. Les frères associés du Gaec Moelo à Arzano l’ont bien compris.

Personnes

Pascal et Laurent Moelo, associés du Gaec du même nom à Arzano, produisent du lait et de la viande. Ils sont très satisfaits des trois abreuvoirs installés dans leur bâtiment.

Vaches Les abreuvoirs La Buvette existent en deux tailles : 1,50 m pour 3 vaches et 2,20 m pour 5 vaches simultanément.

Une vache boit 15 litres d’eau à la minute. L’abreuvoir est donc au cœur du système d’alimentation, il doit pouvoir être en mesure de fournir à l’animal quantité et qualité. C’est un point qui peut sembler évident et qui, pourtant, est trop souvent négligé. Lors de la conception d’un bâtiment il n’est pas rare de constater que le circuit d’eau est pensé au dernier moment… Pascal et Laurent Moelo, deux frères producteurs de lait sont associés au sein d’un Gaec qui compte 45 vaches laitières et 25 allaitantes sur la commune d’Arzano.

« Notre bâtiment est en service depuis le 1er février 2005. Nous l’avons construit dans le cadre de la mise aux normes de notre exploitation »

explique Pascal Moelo.

Répartis de façon cohérente dans le bâtiment de 1000 m2, entre l’aire paillée et le couloir bétonné, siègent trois abreuvoirs.

« Nous avons choisi un abreuvoir de 2,20 m qui accepte jusqu’à 5 vaches en même temps et deux autres de 1,50 m conçus pour trois vaches »

complète son frère, Laurent.

Faciles à nettoyer

Equipé d’un flotteur à gros débit, l’abreuvoir se remplit très vite.

Les deux associés ont opté pour des abreuvoirs de marque La Buvette, conseillés par le Cultivert de Quimperlé.

« Ce sont des abreuvoirs de qualité qui satisfont tous nos clients. Le bac et le mécanisme sont en inox, et la structure en acier galvanisé. Ils sont équipés d’un flotteur à gros débit, le bol ne contient que 30 l d’eau et se remplit très vite »

affirme le technicien.

Les abreuvoirs La Buvette basculent des deux côtés pour faciliter leur nettoyage et éviter qu’ils reçoivent de la paille lors du paillage.

Pascal et Laurent sont en effet très satisfaits du système.

« Ce sont des abreuvoirs très faciles à nettoyer. Ils basculent des deux côtés, ce qui permet d’éviter que de la paille tombe dedans lors du paillage. Ce qui est impressionnant, c’est la vitesse à laquelle l’abreuvoir se remplit. L’abreuvoir satisfait rapidement les gros besoins des vaches »

affirme Laurent.

Débit de 100 l à 4 bars

Les deux barres permettent de protéger l’animal et l’abreuvoir..

« Souvent, les producteurs pensent que la faible capacité de l’abreuvoir est un problème compte tenu des besoins des animaux »

déclare Pascal Leblay, représentant régional pour La Buvette.

En fait grâce à un débit de 100 l à 4 bars, le bol se remplit en quelques secondes. De ce fait, l’eau est toujours propre. En été, lorsque les températures montent, c’est important de proposer une eau saine. En outre, lorsqu’il faut le basculer, il n’y a que 30 litres d’eau de perdus… Laurent Lebreton, technico-commercial insiste sur un point important qui conditionne le bon fonctionnement du système :

« Il est impératif d’équiper l’installation en tête de ligne avec un filtre 100 microns. »

De leur côté, Pascal et Laurent, qui bénéficient d’un forage, ont respecté cette règle en installant ce filtre en sortie de réserve.

« Compte tenu du débit, je pense qu’il faut disposer d’une ligne directe et ne pas hésiter à mettre du gros tuyau de 32 mm »

conseille Laurent Moelo.

Ces abreuvoirs existent en version murale ou sur pieds. Très faciles à installer, ils restent souples et agréables à utiliser. Les modèles de 2,20 m peuvent également être disposés en sortie de salle de traite dans un endroit spacieux pour répondre à la grande soif des vaches après la traite. Précisons également qu’ils sont dotés de barres qui protègent à la fois la cuve et l’animal. D’une manière générale, les abreuvoirs ne contiennent aucune forme contondante ou pointue pour le bien-être de l’animal.

« Après un an et demi d’utilisation, nous sommes très satisfaits du produit. C’est vraiment ce qu’on voulait »

concluent les éleveurs.