Des tapis individuels robustes pour le confort des vaches

Des pattes saines, une meilleure fréquentation des logettes et près d’un litre de lait supplémentaire par vache, c’est ce qu’a gagné Jean Yves Péton en installant des tapis individuels IDS agri dans ses logettes.

Avec 3 cm d’épaisseur, les tapis Quiéta sont très faciles à soulever pour réaliser un nettoyage du bâtiment en été.

Avec 3 cm d’épaisseur, les tapis Quiéta sont très faciles à soulever pour réaliser un nettoyage du bâtiment en été.

Auparavant mes vaches boitaient et ne se couchaient pas bien dans les logettes. Lorsque j’ai installé les tapis Quiéta, elles se sont précipitées dessus,

déclare l’éleveur.

Lorsque Jean Yves a voulu améliorer le confort de ses logettes, c’est Pierre Leroy, technicien Cultivert de Landerneau qui l’a conseillé :

Les tapis individuels sont composés de caoutchouc naturel qui favorise le confort de couchage. Ils sont plus souples que la plupart des matelas,

explique Pierre.

Très rapidement, il a observé des effets positifs sur la production en gagnant près d’un litre de lait par vache.

Les vaches n’ont plus de jarrets gonflés et plus de blessures aux pattes. Nous avons inévitablement beaucoup moins de boiteries,

affirme Jean Yves Péton.

Les tapis possèdent une face supérieure antidérapante. Les vaches stressent moins car elles ne glissent plus, ce qui influence grandement les performances et le confort de travail.

La fréquentation des logettes a augmenté de façon significative. Tous les jours après la traite, 75 % des vaches sont couchées au bout de 10 minutes,

explique l’éleveur.

Les vaches laitières sur tapis individuels robustes pour plus de confort

Facilité de pose

Les premiers tapis individuels ont été mis en place en moins d’une heure en décembre 2014. Vu les bons résultats, il a rapidement équipé toutes ses places de logettes. La facilité de pose était un critère indispensable pour cet éleveur installé seul. Seulement trois chevilles disposées à l’avant sont nécessaires pour fixer le tapis. Une lèvre de recouvrement ainsi qu’une pente intégrée au tapis garantissent une étanchéité maximale.

Au delà de l’amélioration de l’état de santé des vaches, la mise en place de tapis est intéressante pour les éleveurs qui achètent de la paille : l’investissement s’amortit en seulement deux ans.

L’éleveur a également vu une amélioration au niveau du temps de travail :

Depuis que j’ai mis des tapis, je racle mes logettes en 15 minutes, quand l’année dernière j’en mettais 30,

explique l’éleveur.

Cet investissement s’inscrit dans la durée :

Les tapis disposent d’une garantie décennale. Ils présentent un avantage par rapport aux matelas car ils n’ont pas de mousse et durent plus longtemps»,

conclut Pierre Leroy.

Pierre Leroy, technicien Cultivert et Jean Yves Péton, producteur de lait à Plabennec
Pierre Leroy, technicien Cultivert et Jean Yves Péton, producteur de lait à Plabennec

Exploitation

  • EARL Jean Yves Péton – Plabennec – Finistère
  • 1 UTH
  • 70 Vaches laitières
  • 540 000 litres de lait
  • SAU 55 ha : Maïs 20 ha, céréales 5 ha et herbe 30 ha.