Prévenir Montellaro avec un pédiluve à sec

A Pedernec (22), le cheptel de Patrick Le Drevennec passe depuis 2 ans dans un pédiluve à sec, aide précieuse pour prévenir les dermatites digitées.

Patrick Le Drevennec est administrateur GDS. A ce titre, il est d’autant plus sensible à l’état sanitaire de son troupeau :

« La dermatite digitée est présente dans l’élevage depuis plus de 10 ans. Je voulais une solution pérenne et pratique pour prévenir les boiteries qu’elle provoquait ».

Il y a deux ans, il installe en sortie de salle de traite un pédiluve à sec.

« Il s’agit d’un bac rempli d’une poudre à base de chaux floconné, le Saniblanc® Litières » explique Josette Clément, Responsable Produits Elevage Triskalia. Cette solution est commercialisée depuis 2 ans par Triskalia et rencontre un succès grandissant dans les élevages atteints de la maladie de Mortellaro ».

Le Saniblanc® Litières est présenté dans un pédiluve à la sortie de la salle de traite.

Causes multifactorielles

Le pédiluve à sec est une solution efficace pour désinfecter l’ensemble des pieds du troupeau en une seule fois. L’éleveur l’utilise d’octobre à avril lorsque le troupeau est en bâtiment et que la saison est humide. A raison de 3 sacs de 25 kg par cure, Patrick traite ses animaux toutes les deux semaines pendant 3 à 4 jours. Le pédiluve est installé en virage de sorte que les vaches n’ont pas le temps de le salir.

« Avant qu’elles ne sortent de la salle de traite, je passe le jet sur les pieds de mes vaches. Ainsi, j’enlève un maximum de bouse et le Saniblanc® Litières adhère mieux pour former une sorte de chaussette qui persiste assez longtemps pour agir efficacement ».

Depuis qu’il utilise le Saniblanc® Litières, Patrick constate une nette diminution des cas avancés de dermatite digitée, preuve en est que la prévention fonctionne.

Cependant, l’éleveur met en garde :

Même si la pression bactérienne diminue, il faut continuer la prévention sur le long terme. De plus, les causes de Mortellaro sont multifactorielles.

C’est pourquoi Patrick a mis en place un certain nombre de mesures complémentaires :

L’apport de fibres doit être suffisant pour diminuer le risque acidogène de mes rations et l’ensemble du troupeau est paré une fois par an. Enfin, je suis vigilant à la qualité des sols. Le couloir entre les logettes est paillé et je disperse 400 g de Saniblanc® Litières à l’arrière de chaque logette. Objectif : un sol sec et sain pour diminuer la pression bactérienne.

Patrick Le Drevennec et Josette Clément : « Les causes de la dermatite digitée sont multiples. Le Saniblanc® Litières aide à diminuer la pression bactérienne dans l’élevage »

Exploitation

  • Gaec le Blevennec
  • Patrick et Didier Le Blevennec
  • 60 VL + 80 génisses
  • 580 000 L de lait produit
  • 220 truies, naisseur-engraisseur